« La naturopathie propose de renouer avec notre vitalité, notre enthousiasme, afin de dépasser les obstacles que la vie met en travers de notre chemin. »

Dominick Léaud-Zachoval

Qu'est ce que la naturopathie ?

Bon nombre de personnes à qui je demande ce qu’est la naturopathie me répondent : «C’est soigner avec les plantes !». Je me dois de faire une petite présentation pour ne plus entendre cette réponse 😉

La naturopathie est avant tout une passion, la passion de l’humain et d’accompagner avec bienveillance et humilité les personnes sur leur chemin de vie.

Définition :

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) classe la naturopathie 3ème « médecine traditionnelle » mondiale après les médecines traditionnelles chinoise et ayurvédique. Toujours d’après l’OMS la naturopathie est «un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques».

La naturopathie va bien au-delà de cette définition.

 La naturopathie est une approche :

  • Complémentaire à la médecine classique,
  • basée sur l’écoute des personnes qu’elle accompagne et sur l’analyse des différents aspects de leur vie : physique, émotionnel, mental, énergétique, socio-culturel et spirituel.

En collaboration possible avec d’autres thérapies, elle vous aide à :

  •  Comprendre votre corps et les messages qu’il vous envoie,
  •  trouver la cause profonde de votre mal être,
  • devenir autonome grâce à des outils naturels, simples et accessibles.

La naturopathie c’est tout simplement le retour à soi et à la nature, réapprendre à vivre en harmonie avec soi-même et avec son environnement à son rythme et niveau, et selon notre singularité.

Origine et principes :

La naturopathie est en fait la version moderne du courant hygiéniste né aux Etats-Unis à la fin du XIXème siècle qui se basait sur la prévention des maladies avec comme outils principaux l’hygiène de vie et la réforme alimentaire. L’hygiénisme et la naturopathie s’appuient sur ces trois principes :

1.Rechercher la cause profonde du mal être : La naturopathie ne s’arrête pas au signe de mal être que vous présentez (transit perturbé, douleurs, fatigue…), elle cherche ce qui est à l’origine de ce trouble plutôt que de tout simplement l’effacer. Ces troubles sont des signaux d’alarme, indiquant un déséquilibre plus profond dans votre organisme. Avec une vision plus symbolique, lorsque le corps s’exprime par un trouble il nous indique un éloignement avec ce que nous aimerions vraiment obtenir de notre vie, un décalage avec nos besoins profonds et notre chemin de vie.

2.Détoxiquer l’organisme : Nous sommes constitués à 65% d’eau, celle ci se retrouve dans tous nos liquides organiques (humeurs). Dans ces liquides transitent les déchets naturellement produits par le corps ainsi que les déchets qui proviennent de l’extérieur (pesticides, métaux lourds, polluants en tous genre). Dans notre ère moderne et polluée, nos fluides peuvent être vite saturés en déchets, et notre capacité d’élimination dépassée. Baignant dans des humeurs viciées nos cellules s’asphyxient. Elles meurent ou dégénèrent. Ainsi apparaissent les déséquilibres. Pour remédier à cette surcharge humorale, la naturopathie propose la cure de détoxication pour soutenir l’organisme dans son nettoyage.

3.Soutenir notre énergie de vie : La naturopathie, comme toutes les autres médecines traditionnelles, considère que nous possédons en chacun de nous une force vitale nous permettant de nous maintenir en équilibre et nous adapter à toutes les situations que nous rencontrons. C’est l’énergie de vie qui nous anime, notre force d’auto-guérison.

«La vie est l’ensemble des fonctions qui résistent à la mort ». Marie François-Xavier BICHAT.

Avec l’âge, le stress, les chocs émotionnels, la façon dont nous nous nourrissons (dans tous les sens du terme), la surcharges des humeurs, et les réserves différentes de chacun, cette force vitale est amenée à varier au cours de la vie. Plus elle baisse moins nous sommes à même de maintenir notre état de bien être. C’est la priorité de la naturopathie, évaluer cette force vitale et la soutenir si besoin avec une cure de revitalisation.

La naturopathie comporte aussi des outils naturels supplémentaires : les plantes, les techniques réflexes, les avancées en diététique, la psychologie et des régulateurs de terrain comme les oligo-éléments ou certains compléments nutritionnels, quand cela est nécessaire. > Mes outils.

Pour qui ?

J’accompagne les personnes :

  • Souhaitant améliorer ou changer leur hygiène de vie et alimentation à titre préventif, pour rester en forme ou améliorer leurs capacités physiques,
  • Avec des besoins particuliers : végétarien, vegan, intolérants alimentaires, femme enceinte et allaitante, sportifs, personnes âgées).
  • Souffrant de troubles fonctionnels (digestifs, sommeil, immunitaire, circulatoire, articulaires, stress, fatigue, surpoids, déprime, acidification…),
  • Souhaitant être accompagnées en parallèle de leur traitement/ suivi médical/maladie diagnostiquée.

Situation de la naturopathie en France :

La naturopathie n’est pas encore reconnue mais elle est tolérée. Le naturopathe est un conseiller qui accompagne en prévention en amont de la maladie, il ne se substitue pas à une démarche thérapeutique quelle qu’elle soit. Il peut compléter un traitement mis en place par le corps médical via tous ses outils naturels et en accord avec le médecin. De part son accompagnement complet  (écoute des clients, évaluation globale et adaptée à chaque personne, outils d’hygiene de vie et reforme alimentaire accessibles) la naturopathie tend de plus en plus vers une reconnaissance.

La naturopathie, qu’est ce que ça n’est pas ? 

  • « Soigner »
  • Donner des compléments ou des produits naturels pour stopper des symptômes,
  • Faire arrêter des traitements,
  • Aller à l’encontre de ce que disent les médecins,
  • Une solution miracle.

Le naturopathe n’étant pas médecin il utilise un vocabulaire spécifique :

Il n’établit pas un diagnostic, il effectue un bilan de vitalité.

Il ne prescrit pas un traitement, il propose un conseil.

Le naturopathe ne s’occupe pas de la maladie, il s’intéresse à la personne.

Sources :

  1. Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Education Sanitaire (OMNES). Site sur la naturopathie [en ligne]. Disponible sur : https://www.naturopathe.net/infos-naturopathie (04/05/2021)
  2. Naturilys. Ecole pratique de naturopathie [en ligne]. Disponible sur : https://naturilys.fr/naturilys/naturopathie/ (04/05/2021)
  3. LEAUD-ZACHOVAL Dominick. La naturopathie au quotidien, éditions Quintessence, octobre 1998, 350 p.
  4. PROUPAIN Nicolas. Devenez ce que vous êtes, éditions Esf, Octobre 2013, 270 p.
  5. Crédit photo : Modèle photo créé par jcomp – fr.freepik.com